MENU

Création & actualités

Stockly : une solution pour aider les e-commerçants à ne plus être en rupture de stock

Stockly : une solution pour aider les e-commerçants à ne plus être en rupture de stock

Ces deux anciens camarades de prépa Henri IV, Eliott Jabes et Oscar Walter, ont créé, en novembre 2017, l’entreprise Stockly après s’être rendu compte que, dans le e-commerce, 30 % des internautes abandonnaient leur intention d’achat à cause d’une rupture de produit. Leur solution permet aux e-commerçants de mutualiser leurs stocks.

Eliott, fan de sneakers (ces chaussures de sport citadines), en a fait l’expérience : « Vous allez sur un site, par exemple pour acheter une paire de chaussures, mais il n’y a pas votre taille. C’est extrêmement fréquent car les e-commerçants ont tellement de produits, de références et de déclinaisons pour chaque référence, qu’ils ne peuvent pas stocker tous les produits. C’est déceptif pour le client et le e-commerçant rate une vente. Notre dispositif répond à cette problématique : il permet au e-commerçant de vendre même quand il est en rupture de stock. Le produit convoité est, en effet, expédié par un autre e-commerçant du réseau Stockly qui, lui, dispose encore du produit. »

Concrètement, le produit en rupture de stock est proposé sur le site du commerçant, avec en principe l’indication de la mention « expédié par un partenaire ». Si le client le choisit, la commande arrive à Stockly qui la transmet au partenaire disposant du produit. Celui-ci l’envoie alors directement au client en marque blanche. « Ça n’est pas obligatoire d’indiquer que l’envoi est réalisé par un partenaire, mais c’est mieux d’être transparent avec le client ».

L’idée est née après la création d’une première entreprise il y a 2 ans de comparateur de prix dans le domaine des sneakers. Cette expérience a mis en valeur un véritable problème de rupture de stocks.

Dans l’entreprise, c’est Oscar qui s’occupe de la partie technique, Eliott de l’humain. Mais les décisions stratégiques sont prises ensemble. « Un partenariat avec les Galeries Lafayette a été signé il y a quelques mois, pour compléter leurs ruptures de stocks en ligne, notamment sur la catégorie chaussures. Ça nous a permis d’effectuer les premiers tests, et de monter un premier réseau de fournisseurs. »

Après plus d’un an de fonctionnement, l’entreprise est maintenant dans une phase de structuration. Une levée de fonds effectuée cet été auprès de business angels a permis de développer de nouvelles fonctionnalités et d’étoffer leur équipe pour atteindre 10 collaborateurs fin janvier. « En 2019, notre objectif sera d’aller chercher de nouveaux e-commerçants pour compléter notre réseau de fournisseurs. Nous souhaitons devenir le premier réseau de stock mutualisé et d’inventaire global dans le secteur de la mode. Un système que nous déclinerons ensuite dans d’autres domaines d’activités comme la pharmacie ou le high-tech, où la vente en ligne se porte bien. »

Fiche de l’entreprise
Un conseil : Quand on veut créer sa boîte, il faut oser ! Il ne faut pas s’inventer des excuses ou des barrières, ou se dire « on verra plus tard », il faut se lancer. Et c’est en avançant qu’on trouve des solutions.
Un chiffre : la levée de fonds effectuée cet été auprès des business angels a permis de récupérer la somme d’1 million d’euros.
Un contact : Eliott Jabes, admin@stockly.ai, www.stockly.ai

Cela pourrait aussi vous intéresser :
loader
Design by logo section 4
Espace personnel Top